GOA/ Hampi

  • SumoMe

Deuxième jour sur Goa, on a loué un scoot pour aller voir la cote sud, j’ai été surpise à quel point celle ci ressemblait à nos plages. La route était agréable, la musique dans les oreilles avec des paysages de cocotiers et de sable chaud, un vrai paradis sur terre. On voit que les Russes sont des privilégiés sur certaines plages, les paneaux sont même écrit dans leur langues, on y comprend donc rien. Enfin je préfère notre plage Bagmalo ou les touristes se font rares. Les gens sont beaux ici, métissés avec souvent les yeux clairs mais surtout ce qui fait leur richesse c’est leur gentillesse.

Le soir, on avait reservé le bus pour la nuit, je commence à m’habituer, Kris fait ca depuis des années. Bon forcement, avant, fallait que je vomisse entre deux voitures ce ravissant cocktail au crabe qui me faisait tant envie, pour conclure cette journée. Une fois dans le bus, J’ai été surprise du nombre de touristes dans les couchettes, que de blancs, roots à fond. J’aimais observer ce spectacle une fois installée en haut de mon lit, voir les aléas des touristes se disputer une couchette. Entre l’une qui pouvait pas bouger à cause de la tourista et un autre se faisant virer de son lit qui apparemment n’etait pas le sien c’etait bien drôle. D’autres riaient à plein poumons, tout le monde en profitaient surtout ceux qui voulaient dormir, haaaa c’etait pas triste! Perso, j’adore!! Je priais juste qu’on nous vire pas des couchettes à nous aussi, parce que les sièges de nuit pendant 10h ne me tentaient pas tellement.  Le bus était rempli de vrai backpakers, ceux qui, lassés de laver leur linges trop souvent, finissent par se vêtir par les mêmes habits depuis un bon moment, les cheveux tressés, l’allure des plus non chalante.. mais les vrais, ceux qui n’ont l’air d’avoir peur de rien.

Vers 7h, tout le monde descend, la mine affreuse des autres agit comme miroir sur moi, je dois avoir la meme tête qu’eux.. . Comme d’habitude le matin, je comprends rien, je vais chercher mon sac et celui de Kris à l’arriere, au milieu des roots qui ont l’air cette fois ci bien pressés et des locaux qui essayent de nous vendre leur tour de taxi ou d’hotel, qu’importe j’écoute personne, je vois personne à part mon sac coincé dans le fond du coffre du car…

A la recherche d’un guest house, on trouve enfin notre bonheur, ou l’on s’effondre pour rattraper cette demi nuit.  Hampi est une chouette ville, des ruines de temples hindouistes l’entoure, c était autrefois la capitale d’un des plus grand empire hindou. La ville couvrait une superficie de 40km2 entouré par des piliers fortifiés,mais après une défaite, la ville fut détruite et nous laisse alors des ruines fantastiques au milieu d’un paysage insolite. Regardant ce paysage hors du commun, un singe venu de nul part à voulu me piquer mes oranges que je tenais à la main, j’ai failli me retrouver nue alors qu’il s’agrippait avec insistance à mon short avec la ferme intention de repartir avec ce qui lui tenait à coeur! non mais je te jure, je les attire, entre les abeilles et les singes.. merci! Kris a accouru avec son lonely planet à la main, ce qui a fait fuir l’intru… ouf!

Tagging:

More related articles

3 comments on GOA/ Hampi

  1. marie
    29 février 2012 à 12 h 42 min

    magnifique soeurette!! surtout la maison de mes rèves!! j ‘espère que tout va bien,continues à t ‘éclater! gros bisous je t’ aime

  2. joan
    2 mars 2012 à 12 h 28 min

    oui c est super, j en ai vu des milliers des maisons roses elles sont vraiment pour toi, j ai trop ri en les voyant lol

  3. clem
    6 mars 2012 à 17 h 29 min

    super les rochers… on dirait du carton !!!
    plein de bis !!!!!!

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.